Le massage a une origine très ancienne et était utilisé dans toutes les cultures. Pratiqué pour conserver une bonne santé, il était également une technique de soins et de relaxation des muscles en complément de l’utilisation des huiles

Le massage (porte aussi le nom de massothérapie) est loin d’être une simple discipline, c’est un art qui se pratique depuis des milliers d’années. En effet, chaque massage sollicite le corps et apporte du bien-être tant sur le plan physique que psychique.

Les Massages, un peu d’histoire…

Quel massage choisir pour quels bienfaits ? | Laboratoires Klorane

Le massage est l’une des plus anciennes formes de thérapie populaire, et fût utilisé tout au long de l’histoire pour guérir le corps et l’esprit. Depuis des milliers d’années, ces différentes formes  ont servi à guérir et à soulager les malades. Son origine en Occident remonte à l’Antiquité, près de 3.000 ans av. J-C. Pour les médecins de l’antiquité grecque et romaine, donc il était un des principaux moyens de guérir et de soulager.

L’Antiquité

Son origine en Occident remonte à près de 3.000 ans av. J-C. Grecs et Romains préconisaient de se faire masser avant et après la pratique d’un sport, pour accélérer la convalescence, pour régénérer le corps ou soulager les douleurs. Le masseur était également sollicité pour certains traitements médicaux. Au début du Ve siècle av. J.-C., Hippocrate, le « père de la médecine » écrivait : « Le médecin doit avoir l’expérience de beaucoup de choses, mais à coup sûr du massage [qui] peut assouplir une articulation enraidie, ou, au contraire, corriger une hyperlaxité.»

Pline, le célèbre naturaliste romain, était régulièrement massé pour son asthme, et Jules César, qui souffrait d’épilepsie, se faisait quotidiennement pincer afin de soulager ses névralgies et ses migraines. Après la chute de Rome, au Ve siècle de notre ère, l’Europe fit peu de progrès dans le domaine de la médecine, laissant aux Arabes l’étude et le développement des enseignements antiques.

Les racines orientales

D’anciens manuscrits chinois, indiens et égyptiens évoquent les vertus préventives et curatives de ces manipulations. Le massage tient d’ailleurs une place importante dans la médecine chinoise. Les Indiens seraient même des précurseurs. Le massage Ayurvédique remonterait à plus de 6.000 ans. Signifiant “science de la vie”, c’est un massage s’effectuant via des huiles et permettant de réguler l’énergie afin de retrouver l’équilibre

il y a 5.000 ans, apparaît chez les Chinois la réflexologie plantaire. Elle consiste à appliquer des pressions sur les points d’acupuncture des pieds, et ce afin de traiter l’ensemble de l’organisme. En effet, chaque point est relié à un organe : les traiter permet de soigner le corps entier. La médecine chinoise produit dans le même millénaire le massage Tui Na où le praticien compte sur plus de 300 manipulations différentes. Le nom se base sur les deux manipulations les plus courantes dans le massage chinois, à savoir Tui qui signifie «pousser» et Na, « saisir».

Les japonais développent de leur côté le fameux massage Shiatsu il y a 4.000 ans, se basant sur la pression de points d’acuponcture. Le massage thaïlandais fait son apparition il y a 2.500 ans. De nombreuses autres techniques naquirent par la suite, on peut notamment citer le massage amma (Japon), lomi lomi (Hawaï) ou encore tibétain beaucoup plus tard.

Plus tard, en Occident…

Au cours du XVII° et XIX° siècles, le massage devint populaire en Europe grâce aux travaux du Suédois Per Henrik Ling (1776-1839). Fort de ses connaissances approfondies des différentes techniques de pression, il élabora sa propre méthode qu’on appelle aujourd’hui le massage suédois.
Une synthèse de ses connaissances de gymnastique et en physiologie, et des techniques chinoise, égyptienne, grecque et romaine. Cette technique est basée sur des mouvements d’effleurage, de pétrissage, de friction, de percussion et de vibration.

De nos jours, dans le monde occidental, la valeur thérapeutique du massage vient une fois de plus d’être redécouverte. Les techniques de massage actuelles et de nombreux appareils de massage s’inspirent encore largement de l’enseignement de Ling.

Massage à Sarrebourg - Bien être, spa et sauna en Moselle 57

La massothérapie procure un bien-être physique et psychique :

  • Physique :
    • Il agit sur la circulation sanguine.
    • Il stimule les muscles et les articulations.
    • Il favorise l’élimination des toxines.
    • Il améliore le renouvellement de l’énergie.
    • Il aide à se relaxer.
  • Psychique :
      • Il aide à positiver sa sensibilité.
      • Il aide à focaliser les émotions.
      • Il aide à gérer le stress.
      • Il aide à éviter les troubles liés au sentiment dépressif.
      • Il aide à méditer sur sa spiritualité.

Quelques exemples et explications de techniques de massages

Le massage shiatsu est-il fait pour vous ? - Magicmaman.com

Le Shiatsu

Le massage shiatsu japonais est une variante de l’acupuncture chinoise, mais qui n’a pas recours à l’utilisation d’aiguilles. Lors d’une séance de shiatsu, le massothérapeute réalise des pressions plus ou moins intenses sur les points à traiter. Leur intensité varie en fonction du problème à traiter, l’application peut être douloureuse dans certains cas.

  • La séance se pratique sur un patient tout habillé.
  • Ce dernier est allongé sur un tapis de massage puis le praticien effectue les pressions sur une série de points destinés à agir sur les organes défaillants ou les nœuds musculaires.
  • La séance se termine souvent par un moment de repos.

Cette méthode de massage permet de dénouer le corps et d’assouplir les raideurs : l’énergie circulera plus librement après un massage shiatsu, et les contractures seront détendues. Assez tonique, ce n’est pas nécessairement le type de massage vers lequel vous devez vous tourner pour relâcher votre esprit et vous relaxer totalement.

Le massage Thaïlandais

Le massage thaï est sans doute l’une des techniques les plus impressionnantes. Le praticien, pour faire disparaître les tensions et décontracter les raideurs de la personne massée qui reste habillée, use non seulement de ses doigts et de ses paumes, mais aussi de ses bras, de ses genoux et de ses pieds. Alliant postures de yoga à réaliser, étirements, et pétrissage par le masseur, le massage thaï a une visée spirituelle en plus du travail physique.

Grâce aux multiples disciplines que regroupe la pratique d’un tel massage, l’esprit est libéré, le corps, décontracté, et l’énergie circule à nouveau de manière normale. En effet, le massage thaï est un pur moment de bonheur, offrant un concentré de vitalité et de relaxation. Extrêmement complet, le massage thaïlandais conjugue les vertus de différentes techniques.

Le massage Suédois

Le massage suédois est un massage à l’huile très classique qui demande des mouvements fluides et longs. Une séance de massage suédois dure généralement 1 heure. À la première rencontre, le massothérapeute effectue un bilan de santé afin de s’assurer qu’il n’existe aucune contre-indication au traitement. Le massage suédois se pratique sur une table de massage sur une personne nue ou en sous-vêtements, ou encore sur une chaise de massage en demeurant habillé.

Ce type de massage pourrait avoir des effets sur différentes affections spécifiques. Par ailleurs, beaucoup d’études confirment l’efficacité du massage en général pour soulager divers maux :

  • Diminuer les douleurs au dos
  • Diminuer la douleur et la détresse postopératoires
  • Contribuer au bien-être durant la transplantation de moelle osseuse
  • Réduire la douleur et la tension chez le personnel infirmier
  • Soulager les symptômes de l’arthrose du genou

Le massage Californien

Plus communément appelé le « toucher du cœur », le massage californien est une pratique psycho-corporelle datant des années 70.

Avant toute chose, le spécialiste interroge son client sur sa santé et ses besoins, il peut ensuite procéder au massage. Le massage californien est un massage à l’huile qui dure généralement 1 heure. La personne est nue, allongée sur le sol ou sur une table de massage. L’intervenant invite la personne massée à ressentir les tensions et les émotions qui l’habitent et à s’abandonner à ce voyage intérieur. La technique de massage californien comporte différentes manœuvres qui commencent par des effleurements lents et harmonieux, suivis par des pressions glissées qui deviennent plus appuyées sur les parties du corps particulièrement tendues.

Le massage californien aurait de nombreux bienfaits :

  • Soulager certains types de douleurs
  • Favoriser l’émergence de la mémoire corporelle
  • Procurer une grande relaxation
  • Améliorer la circulation sanguine
  • Prendre conscience de son corps et se le réapproprier.

Les bienfaits du massage, comme thérapie manuelle sur les tissus mous du corps, sont déjà bien connus pour aider à soulager la douleur, apaiser le mental et favoriser la relaxation.

Les Massage et le CBD Pourquoi??

Comment utiliser l'huile de CBD ?

Le cannabidiol, ou CBD, fait partie de la famille des cannabinoïdes, un ensemble de molécules présentent en grande quantité dans le cannabis et le chanvre, ayant la capacité de pouvoir activer les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain. L’ensemble de ces récepteurs, présents notamment au niveau du cerveau et du système nerveux central, composent le système endocannabinoïde.

Allié aux propriétés du CBD, le massage à l’aide d’un baume CBD, d’une huile ou d’un gel à base de CBD peut alors être d’une grande aide pour soulager les douleurs musculaires dues à l’adoption d’un mode de vie sédentaire ou pour lutter contre des douleurs chroniques.

Appliqué en topique, le CBD va interagir directement avec le système endocannabinoïde, et bien que les effets ressentis soient plus lents que lors de l’ingestion d’une capsule ou d’un complément, à base de CBD ou non, l’action du principe actif sera ici continue, et sur une plus longue durée.

Lors d’une activité sportive, l’effort physique peut générer des microlésions au niveau des fibres musculaires. Les myofibres endommagées vont alors provoquer une série de réactions inflammatoires avant d’être évacuées par l’organisme. Lors de l’application d’une huile ou d’un gel à base de CBD après le sport, une interaction se produit entre le CBD et le système endocannabinoïde, plus particulièrement au niveau des récepteurs CB2, et va permettre de contrôler l’inflammation afin d’accélérer la récupération des fibres musculaires lésionnées.

L’interaction du CBD avec des récepteurs appelés TRPV1, va quant à elle, permettre d’inhiber les douleurs musculaires et réduire la sensation de fatigue après l’effort sportif. Utilisé localement après le sport, effectuer un massage sur les muscles sollicités avec un produit à base CBD permet de bénéficier de ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

En Résumé…

Les techniques de massages alliés à une huile, un gel ou un baume à base de CBD peut permettre un soulagement de la douleur, une décontraction musculaire et un moment de relaxation garantie!

Ces articles pourraient vous intéresser

Le CBD fait-il maigrir?

Le CBD fait-il maigrir?

Le poids reste un sujet omniprésent dans nos pensées à chaque période de l’année, elles...

0
    0
    Votre Panier
    Votre Panier est videRetour boutique